Bienvenue sur le blog de
Vincent MAURIN

Mot clé - tziganes

Fil des billets

Droits des Rroms... des discours à la réalité !

Liberte_fichefilm_imagesfilm.jpg
Le 8 avril, j'ai assisté à la projection du film "liberté" de Tony Gatlif (bande annonce), suivi d'un court métrage sur le squatt bulgare de Floirac, puis d'un débat en présence de Médecins du monde, les amis des voyageurs, pôle emploi, service MOUS de la préfecture et le Maire de Bordeaux... qui avait pris l'initiative de la soirée à l'occasion de la journée internationale en faveur des Rroms.
En réaction à l'aplomb du Maire de vanter son courage politique pour avoir "imposer la création d'une aire d'accueil des gens du voyage contre la volonté de la population et des associations de Bacalan", il a fallu que je rétablisse la vérité sur trois aspects:"Non la ville de... Bx n'est pas solidaire car il n'y a qu'une aire de gens du voyage... à l'extrémité nord du quartier de Bacalan... sur un site qui ne répond en rien aux recommandations de la loi Besson (quartier stigmatisé car le plus lourdement frappé par le chômage et accueillant déjà 700 personnes de la communauté gitane). Les Bacalanais posaient simplement la question d'une offre d'accueil partagée avec d'autres quartiers, comme Caudéran, qui dispose aussi d'espaces aménageables ou préemptables.
Je pointais ensuite la question essentielle "Vous passez sous silence le problème n°1 pour les Rrom de l'Est: la régularisation administrative, seule porte vers l'emploi, la formation, les soins, le logement... des papiers que vos amis Hortefeux-Besson refusent... Non Monsieur Juppé, le gouvernement que vous soutenez ne veut rien régler car il refuse de prioriser le logement social. Sachez que pour 10 euros de cadeaux fiscaux au logement privé, l'Etat ne dépense qu'un euro pour le logement social !"... M.Juppé n'a pas apprécié que je ternisse son coup de pub... jusqu'à m'invectiver à la sortie... en assurant qu'il y aurait prochainement une annonce pour un accueil à Caudéran... tant mieux !

Cette soirée fut également marquée par ce témoignage terrible d'une personne de la communauté des gens du voyage de Mérignac qui relatait un contrôle policier avec prise d'empreintes et ADN ... qui n'était pas sans lui rappeler quelques scènes du film de Gatlif... froid dans le dos !
Quand la réalité efface la visée "bisounours" du discours...

Ci-dessous un site sur les tziganes durant la guerre et un dossier de l'Humanité.
site 39-46
l'huma 1
l'huma 2
l'huma 3

 

8 mai à Bacalan... évocation du génocide tsigane

Comme chaque année, les communistes de Bordeaux ont commémoré le 8 mai 45 devant le caveau des fusillés de Souge au cimetière de la Chartreuse, devant la stèle Louis Boria rue Delors, et devant la stèle de Bacalan rue Achard.

Lire la suite...