Bienvenue sur le blog de
Vincent MAURIN

Mot clé - pont bacalan bastide

Fil des billets

Pont Bacalan Bastide... enfin !

J'étais, hier soir, à la cérémonie de pose de la première pierre du pont Bacalan Bastide.
Beaucoup de monde... et d'élus ... des 2 rives... tant ce pont est un enjeu majeur de rapprochement des territoires et des hommes. Les discours officiels n'ont que survolé les défis devant nous, que je résume ainsi:
- la réussite de l'urbanisation de chaque côté du pont avec de l'activité économique n'excluant pas l'industrie légère comme la construction navale, favorisant le logement social, si déficitaire sur Bordeaux, l'urgence de relier les gares de Cenon et Ravesie par un tram-train, redonner une ambition pour l'usage du fleuve.
Les communistes et leurs élus peuvent être fiers d'avoir apporté, avec un esprit constructif et persévérant, leur pierre à cet édifice.
Ils savent leurs responsabilités à réussir l'avenir par leur parole et leur mobilisation aux côtés des salariés et habitants de la CUB.

Ma déclaration municipale de juillet dernier..

Mon interview il y a trois ans.

Un site de présentation.

voir la video portfolio.

CB6T9616_DXO.jpg

CB6T9598_DXO.jpg

Présentation du site d'observation depuis l'étage de Cap Sciences par Bernard Allaud, son Directeur.

CB6T9606_DXO.jpg

CB6T9612_DXO.jpg
.''Webcam du site et image 3D du pont pour suivre l'évolution des travaux. Process innovant d'une société bordelaise.''
P1020453.JPG

P1020456.JPG

''Merci à Mireille Rajoely pour les photos''

 

Pont Bacalan-Bastide acte V...

Mon intervention au conseil municipal du 20 juillet:

Pont Bacalan-Bastide

Vous connaissez la position de notre groupe. Elle repose sur 3 principes :

1- Urgence de réaliser une nouvelle traversée interurbaine au nord de Bordeaux, pour réduire les temps de déplacement domicile-travail des salariés de la CUB, notamment des habitants de la rive droite.

2- Créer une liaison "Tram" ou « tram-train » entre les gares de Cenon Pont rouge et Bx St Louis-Ravesie afin de limiter l’usage de la voiture.

3- Permettre l’accès aux bateaux à fort tirant d’air (paquebots, voiliers…) afin de conserver la vocation portuaire du Port de la lune.

Pour ces raisons, nous estimons qu’il ne faut plus tergiverser. Le débat a eu lieu. Il dure depuis 10 ans. La consultation des citoyens a eu lieu. Les arguments des opposants à ce pont ont été médiatisés. Les recours administratifs ont eu lieu. Aujourd’hui, l’Unesco demande des ajustements qui ne remettent pas en cause la nature du projet, validons la démarche. A savoir une zone de mouillage pour les très gds navires à Bassens et la réduction de hauteur de 6 mètres des pylônes.

Accélérons les études pour réactiver la ligne de ceinture SNCF et anticiper le tram-train sur ce pont, travaillons bien les fonctions urbaines des accès Lucien Faure et Brazza… et préparons-nous à accueillir les milliers de visiteurs !

Bref, après toutes ces années perdues et cet argent gaspillé, il est enfin grand temps que ce pont sorte du tunnel !