D:\DCIM\106DICAM\DSCI0090.JPG
Je viens de commencer la lecture* du dernier ouvrage du philosophe, écrivain, enseignant, Alain Badiou.
A travers l'étude de trois expériences historiques (Commune de Paris, Révolution culturelle et mai 68), il pose que "pas plus en matière de politique qu'en matière de sciences, l'échec local d'une tentative n'autorise pas à éluder le problème dont elle proposait une solution..."
Il vivifie "l'Idée du communisme" avec un regard décomplexé sur son avenir: " Nous pouvons ouvrir la troisième période d'existence de cette Idée. Nous le pouvons, donc nous le devons." Conclut-il.

Je vous invite à la lecture de son interview de l'huma de vendredi.

  • Si vous décidez de vous procurer le livre, évitez la librairie Mollat... ou alors keep cool, car vous aurez à franchir plusieurs obstacles dans les allées du magasin (en fait, plusieurs fois le même présentoir): le dernier ouvrage de Juppé, omni présent à chaque carrefour... de l'antiquité au rayon enfant... jusqu'à la caisse, au cas où vous auriez eu un oubli !

Et dire que c'est le communisme qui a cristallisé toutes les condamnations du culte de la personnalité !