Bienvenue sur le blog de
Vincent MAURIN

Mot clé - bordeaux-sud

Fil des billets

Périscolaire: faut-il "remunicipaliser" ?

Des échos de plus en plus nombreux me conduisent à poser la question...
L'exemple de l'union St Jean m'interpelle:

Communiqué:

Je viens d'être informé par des parents de la crise qui traverse l'association "Union St Jean". Crise financière, 70000 euros de déficit, mais surtout crise de confiance. En effet, il y règne un climat peu propice à la mise en oeuvre sereine de projets partagés. De nombreuses critiques s'expriment depuis des mois, de la part de parents d'élèves fréquentant les structures périscolaires. C'est d’ailleurs l'absence de considération vis à vis de propositions visant à améliorer le fonctionnement de l'association qui a conduit ces parents à demander à la direction le droit de vote des parents aux assemblées générales. Or, l'assemblée générale extraordinaire, tenue la semaine dernière, a refusé, à une courte majorité (50 contre 63 voix) cet appel à transparence et collégialité.

Je suis très étonné de cette frilosité face aux parents. D'autant qu'en règle générale, le monde associatif souffre plutôt du manque de bonnes volontés. Cet incident renforce ma demande en conseil municipal, depuis 3 ans, de mise à plat de l'ensemble des dispositifs périscolaires de tous les quartiers de la ville. Contenus, mode de gestion, vie démocratique, tarifs, horaires... Il y a inéquité de traitement de la prise en charge des enfants de la ville selon les structures et les associations !

Il est temps que la ville de Bx reprenne ses responsabilités... Le débat citoyen autour de l'opportunité de « remunicipaliser » ce vaste secteur délégué aux associations doit être mis à l'ordre du jour. C'est ce que je porterai à nouveau auprès du Maire.

Enfin, il est reproché le manque de discernement du Conseil général dans l’accompagnement de cette association. C’est surprenant de la part d’une collectivité pourtant très exigeante dans son aide aux structures bordelaises. Cela renforce ma proposition de créer sur le canton un vrai Conseil cantonal citoyen, impliquant plus d’échanges, de transparence et de démocratie pour l’action et les choix du Conseiller général.

Vincent Maurin Conseiller municipal de bordeaux

 

Comité de soutien Bx 6...

Voici quelques grandes lignes de ce que nous défendons depuis deux mois dans cette campagne électorale du canton de Bordeaux sud (voir annexe)... Merci à celles et ceux qui ont décidé de rejoindre le comité de soutien !

tract3_bdx6.jpg

tract3_bdx62.jpg

 

Du neuf pour Bordeaux-Sud !

Emploi : Non au quartier d’affaires !
Avec 18% de chômeurs (contre 11% en Gironde), Bx Sud a besoin d’un nouveau souffle. Le projet « Euratlantique », quartier d’affaires, s’inscrit dans une logique de concurrence entre villes européennes, contraire aux objectifs de développement durable. Emplois de bureaux (délocalisés pour beaucoup) et de services (précaires sans doute) sont une mauvaise réponse à une vraie question. Vincent Maurin intervient régulièrement à la CUB pour insister sur le besoin de projets diversifiés en lien avec les filières de maintenance SNCF, agro-alimentaires à partir du MIN et batellerie. A l’opposé du consensus entre UMP, PS et Verts, les élus communistes de Bx, Bègles, Floirac et CUB se mobilisent pour d’autres orientations économiques.

Des logements pour tous !
A Bordeaux sud, comme sur le reste de la ville, ce sont les programmes de logements défiscalisés qui ont envahi le paysage ces dernières années. Avec de vrais ratés, comme à Carle Vernet. Or, Euratlantique reste dans cette logique de la part belle au privé (65% d’accession). Et la spéculation immobilière continue… au point que les échoppes sont hors de prix ! Les 15-29 ans représentent 37% de la population du canton (contre 19% en Gironde). Si on veut qu’ils puissent demain habiter leurs quartiers, il faut porter à 50% la part du logement social dans les nouveaux programmes. Nous proposons d’initier de nouveaux programmes locatifs accessibles aux jeunes travailleurs pauvres (tps partiels, services civiques, contrats d’avenir…, aux séniors et le gel des loyers dans les HLM.

Un nouveau collège public pour le canton !
La période de reconstruction du collège Aliénor d'Aquitaine est difficile à vivre. Département et Inspection académique se doivent désormais de réfléchir à améliorer la mixité scolaire dans ce secteur sud. Les classes « musique, artistique ou internationales » ne peuvent être les seules réponses... Sauf à encourager encore l'évitement scolaire vers le privé, l'urbanisation du quartier Belcier impose de vite y dessiner un deuxième collège public. Lors du CDEN du 25 janvier, Vincent Maurin a interpellé le Conseil général et l'Inspection académique, sur le besoin de plus d'anticipation, de concertation et de transparence entre Mairie-Conseil Général-Personnels-Parents, pour la carte scolaire des collèges de Bx !

Non à la privatisation de la crèche Ginestous !
Juppé veut déléguer à une entreprise privée la gestion de la crèche Ginestous. Parallèlement au désengagement de l’Etat pour la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, c’est le début de la privatisation des crèches bordelaises. Alors que l’offre de places ne suit pas la demande des nouveaux couples du canton en liste d’attente. Nous proposons de doubler les programmes de construction de structures petite enfance et de renforcer les effectifs PMI et MDSI du secteur.

Equipements publics à prévoir !
Le canton est connu pour ses structures culturelles très appréciées et un pôle de fête nocturne controversé. Il lui faut rattraper son retard dans les domaines sportif et citoyen.
Gymnase et piscine sont à décider en lien avec les opportunités SNCF. Il faut créer une salle municipale sur le secteur André Meunier. Lors du Conseil municipal du 28 février, Vincent Maurin s’est opposé à la délégation au privé de l’auberge de jeunesse Barbey.

Un train de ceinture et des navettes fluviales
La LGV et le tramway ne peuvent être les seules réponses aux défis de déplacements à venir. La proposition des élus communistes de création d’un TER circulaire de St Jean à Ravesies via Cenon et Arlac est désormais à l’ordre du jour. A la CUB, ils proposent de nouvelles navettes fluviales. Pourquoi pas une halte à Ste Croix et Paludate ?

Un Conseil cantonal citoyen
L’avenir du canton doit dépasser les querelles de boutiques entre Mairie et Conseil général. La compétence et la diversité du monde associatif devraient faciliter une nouvelle gouvernance apte à faire avancer l’intérêt général. Nous proposons de réunir, trois fois par an, un Conseil cantonal citoyen.

 

Euratlantique en question le 14 mars

C'est lundi 14 mars à 20h salle Son Tay de Bx Belcier, que nous débattrons du projet Euratlantique en présence de mes collègues élus et candidats Françoise Cantet et Jean Jacques Paris de Floirac et Bègles.


 

Bordeaux-Sud en campagne !

16_janvier.jpg

C'est parti !
J'ai tenu samedi une première réunion* de lancement de campagne électorale place Ferdinand Buisson.
Dans ce quartier de Belcier où j'avais eu l'occasion de participer à une des premières réunions d'atelier d'urbanisme (par l'association Phénix) en 2008 !
Je me souviens très bien des débats autour des problématiques de diversification économique, de stationnement, de cadre de vie, de services publics, de logement... Je sentais déjà des inquiétudes mais aussi des exigences collectives... Des habitants partagés entre repli identitaire sur leur quartier vieillissant et recherche d'un nouveau souffle urbain non excluant.
Je me rappelle avoir dit aux habitants et militants qui m'entouraient combien je trouvais des similitudes d'enjeu avec mon quotidien des quartiers nord de Bordeaux.
C'est toujours vrai aujourd'hui avec les projets Bassins à flot au nord et Euratlantique au sud. Dans ces deux secteurs se pose la question de quelle ville, pour quoi, pour qui..? Et selon l'orientation politique que l'on donne c'est quartier d'affaires pour riches ou quartier mixte pour tous..? C'est le maintien d'une visée étroite de moyens de déplacements-transports ou le pari de l'intermodalité avec la promotion du rail et du fleuve..? C'est le service public comme poumon de nouvelles réponses aux besoins de tous (crèches, piscine, école, poste, salle culturelle...) ou la seule visée libérale de privatisation de ces services à la population ..?
Et puis une ville ne se construit pas indépendamment du contexte européen, national, départemental et communautaire (CUB)... c'est si vrai que du nord au sud des fonds FEDER, Etat, Région et CUB vont être fortement mobilisés. Alors oui, il faudra expliquer qui fait quoi et qui propose quoi à ces échelons décisionnels... j'y reviendrai tout au long de la campagne.

Mon impression après cette première rencontre ? C'est qu'au sud, comme au nord de Bordeaux, il va falloir se battre et ne rien lacher si on veut que nos enfants puissent demain vivre et travailler dans ces quartiers autrefois populaires !
Le PCF et le Front de gauche porteront cet espoir... dès le 20 mars par l'élection cantonale !

  • merci à Annie, Marc, Erika, Georges, Pascal... qui ont permis cette initiative