Le cessez-le-feu, Israël et Hamas, séparément, est un soulagement énorme. 1300 palestiniens, hommes, femmes et enfants ont payé de leur vie l'obstination d'Israël à perpétrer une colonisation d'un autre âge. 6000 sont blessés, 90000 sont réfugiés... tout un peuple meurtri par une agression militaire qui prend fin... peut-être... Heureusement que des voix multiples se sont soulevées, que des peuples ont exprimé leur solidarité dans le monde... Ce n'est pas fini, la violence doit céder le pas à la raison et surtout au droit, au droit international, au "droit des peuples à disposer d'eux-même"...

Je découvre sur le net la belle chanson "chant pour Gaza", de Michael Heart, compositeur à Los Angeles. Un hommage aux victimes innocentes...

traduction en cliquant "menu" puis "soustitre fr"