Comme à beaucoup, ce débat sur l'identité nationale me donne des frissons, tant les dérapages incontrôlés et contrôlés, tendent à détourner encore plus l'opinion de la recherche de vraies solutions aux problèmes posés par la crise.
Je partage les positions de ceux qui pensent que trop c'est trop !
J'ai particulièrement apprécié deux interventions girondines: celle de mon ami conseiller général Michel Hilaire et celle de Serge Simon.

Ne laissons pas faire !

communiqué
"Le Préfet de la Gironde organise le lundi 18 janvier, à 18h00 à l'Athénée municipal de Bordeaux, un débat sur l'identité nationale. Nous demandons l'annulation de ce débat et exigeons la suppression du ministère de l'identité nationale. Sur cette base, nous proposons un rassemblement, lundi 18 janvier, à 18h00, devant l'Athénée municipal de Bordeaux.



A l'appel de la Gauche Unitaire, du MRC, du NPA, du PCF, du PG, du PS, des Verts, de la LDH, de la CGT, de la FSU et de Solidaires"