''Au-delà des témoignages ponctuels liés à la visite de Manet à Bordeaux (en 1871), celle de Boudin (une soixantaine de peintures réalisées entre 1874 et 1876) et des riches développements donnés ultérieurement par André Lhote, Marquet, Sonneville et leurs contemporains, l’exposition s’attache à explorer l’imaginaire portuaire à travers le regard des artistes les plus novateurs du 19e et du 20e siècle. Lieux de vie, de travail, d’échange, de passage mais aussi de rupture soumis aux grandes mutations économiques de cette période, les ports captent l’attention et fédèrent le regard des avant-gardes artistiques. Le Réalisme, le Naturalisme, l’Impressionnisme, le Fauvisme, l’Expressionnisme, le Cubisme... s’approprient ce riche répertoire de formes, de couleurs, d’émotions.''

bassin___flot_A.Lhote_193.jpg