Mon courrier a été repris par le journal de France Bleue Gironde le 31 décembre (18h) et par Sud Ouest (lien ci-dessous) le 1er janvier, jour d'une nouvelle étape vers la privatisation en ouvrant la concurrence à la distribution des plis de moins de 50g...
Un postier m'a dit: "à terme, on aura, comme pour le téléphone, plusieurs prestataires... ce sera plus cher pour le "client"... et on assistera à un ballet de mobylettes, voitures et estafettes à logos différents pour livrer le courrier dans la même rue... Bonjour le développement durable !"
Il ne riait pas...

article sudouest