D:\DCIM\101DICAM\DSCI0033.JPG

En tant qu'élu municipal dont le groupe (communiste) fut le seul à s'opposer à la séparation "Régaz" - "Gaz de Bordeaux", découlant des lois de libéralisation du marché de l'énergie, j'ai interpellé A.Juppé lors du conseil municipal du 30 mars pour qu'il confirme la demande de retour aux tarifs abonnements de juillet 2008. Il a répondu qu'en tant que Ville, actionnaire majoritaire, il demandait au Pdt de Gaz de Bx le retour aux anciens tarifs, avec rétroactivité. Il a précisé que cette contrainte lui était imposée par le non respect de la loi par les autres fournisseurs et que le budget de la ville allait pâtir de ce manque à gagner.

On sent bien l'embarras du Maire et son empressement à voir les tarifs de tous les opérateurs nivelés par le haut !

C'est pourquoi, s'il faut se féliciter du succès de notre mobilisation d'usagers pour l'immédiat, il faut nous préparer à réagir à une harmonisation des tarifs dictée par la CRE, la loi française, sous couvert des Directives européennes de libre concurrence.

Aussi, permettez-moi de vous inviter à un débat, traitant de ces enjeux d'avenir de service public de l'énergie, en présence de Cathy Daguerre n°2 de la liste "Front de gauche" aux élections Européennes, Guy Rollin pour la CGT Gaz de Bordeaux, des représentants d'associations d'usagers et moi-même:

VENDREDI 10 AVRIL à 18h salle municipale du Gd Parc à Bx.

Voir tract en annexe.