Le dernier rapport de la fondation Abbé Pierre révèle une forte dégradation de la situation du logement en France en évaluant à 3,6 millions le nombre de mal-logés.
Il insiste cette année sur les difficultés rencontrées par plus de 500 000 propriétaires (1 sur 30) ne parvenant plus à rembourser les emprunts ou payer les charges.
La campagne gouvernementale du "tous propriétaires", après le fiasco des maisons à 100 000 euros, tente de rebondir avec le prêt à taux zéro renforcé (PTZr) pour les primo-accédants, mais désormais "sans condition de ressource" ! Etat, banques et collectivités vont mobiliser à nouveau des millions d'euros pour le logement "privé" alors que l'effort en direction du logement social reste très en deçà des besoins !
Juppé engage avec zèle la ville dans ce nouveau dispositif en ajoutant des aides de 3000 à 6000 euros en fonction des ressources (ouf !)...
Et pendant qu'elle favorise l'accession, la ville persiste à ne pas respecter la loi SRU en restant à 15% de logements sociaux !
C'est pourquoi, le groupe communiste n'a pas voté la délibération municipale de lundi instaurant ce dispositif (unanimité favorable des autres groupes) !