Bienvenue sur le blog de
Vincent MAURIN

Canton Bx1

Fil des billets

CANTON 1: notre PROJET

Nous avons présenté samedi soir notre projet pour le canton. En voici les principales diapositives (power point).

 

CANTON 1: culture pour tous !

Le premier canton ne doit pas être le dernier !
CULTURE

Elle est aussi de compétence partagée. Il y a de bonnes expériences dans les théâtres de quartier, les bibliothèques, les compagnies de danse, les 2 amicales laïques, les centres sociaux du canton, l'école du cirque… qu’il faut favoriser davantage dans leur fonctionnement, en lien notamment avec les scolaires. Mais il faut aussi aider les habitants du canton à mieux investir les structures culturelles de centralité (Opéra, TNBA, musées…) en travaillant sur les problématiques culturelles, de déplacements, tarifs… Ces structures pourraient également se produire sale Pt du jour-Pierre Tachou. Et puis prêter un lieu (« Hang’arts » ?) aux créateurs des arts divers (aile de la base sousmarine ?). Je demanderai également la participation du CG à la création des médiathèques de Bacalan et des Aubiers. J'interviendrai pour obtenir des cours du conservatoire de musique sur Bacalan et un partenariat avec la rockschool Barbey.

Conseiller général, j’aiderai à mettre en place «Quand ton cinéma ..?». Une initiative qui permettra les projections de films aux Aubiers (centre social), Bacalan (salle Pt du jour-Pierre Tachou), Chartrons (Gouffrand ? archives départementales ? chai à réaffecter ?). Un partenariat sera établi avec le Jean Vigo et l’Utopia. L’idée serait de lancer le film du mois, avec débat, dans chacune des salles et de faire de décembre le mois du film''. __
CAPC 2007

bassins à flot par LHOTE
atelier Cap science
salle Point du jour -Pierre Tachou

 

CANTON 1: mieux de sport !

Chaque jour, sur mon blog, je vous livre quelques propositions pour le canton. Après l'emploi, le logement, les transports, l'éducation, la vie associative, aujourd'hui le sport, demain la culture

compétition internationale 2007

Le premier canton ne doit pas être le dernier !

SPORT Nous sommes dans un canton où les atouts paraissent exceptionnels en terme d'offre sportive: le lac, les antennes spotives, le vélodrome, les stades Daney et Martin, la piscine Tissot, la piste bi-cross des Aubiers.. Notre canton a produit des champions dans nombre de disciplines: aviron, judo, BMX, natation, pétanque... Peut-on faire mieux ? Je pense que oui. La pratique de sport collectif ou individuel en salle est concentrée aux antennes du Lac. Il n'y a pas de vrai gymnase sur le canton. On voit combien il a fallu de ténacité des jeunes de Bacalan pour obtenir un ring de boxe… dans une salle de réunion ! La dimension « santé » et « citoyenneté » doit être valorisée. Et il faut élargir l’offre sportive. Le Conseil général doit mieux s’impliquer : en co-finançant des installations pour les collèges qui serviraient aux associations. Président de l'association sportive de mon école, vous savez que j'attache beaucoup d'importance à la pratique diversifiée de nos enfants dès la maternelle. Et si j'ai demandé à Fabienne Auguste, dirigeante sportive, d'être ma suppléante pour ces élections cantonales, c'est que j'estime que le sport est une composante essentielle de la citoyenneté d'un quartier !

''Conseiller général, je réponds à la demande des profs et assos de Bacalan pour construire un gymnase à financements partagés. Je facilite les contacts pour réintroduire la pratique du rugby à Bacalan. Je défends auprès du Maire, la demande des boulistes de véritables locaux Parc de Bacalan et d'un boulodrome couvert pour la ville. Je propose début septembre une journée portes ouvertes des clubs sportifs du canton pour faciliter les démarches d'aides au financement des licences.
''concours bacalan le 10.02

charles martin

"buscaillet"

 

CANTON 1: Plus belle la vie... associative !

Chaque jour, sur mon blog, je vous livre quelques propositions pour le canton. Après l'emploi, le logement, les transports, l'éducation, aujourd'hui la vie associative, demain le sport.


Le premier canton ne doit pas être le dernier !

VIE ASSOCIATIVE

Le tissu associatif est riche dans ce canton. La réalité quotidienne est le temps et l’énergie énormes dépensés par ces bénévoles qui cherchent des financements pour faire aboutir leurs projets et rémunérer leurs salariés. Il faut un nouveau partenariat entre Mairie et Département pour régler les obligations d’hébergement (avec frais afférents) (« le gîte ») et les contraintes de fonctionnement (« le couvert »). Il faut définir un statut du responsable associatif, lui conférant des droits nouveaux en terme de "cogestion" de la "cité". La transparence doit guider les choix d’utilisation d’argent public, le « fait du Prince » et le "clientélisme" bannis !

Conseiller général, je propose de créer le CCC : Conseil Cantonal des Citoyens qui se réunira 3 fois par an pour mettre à plat les projets d'intérêt général, promouvoir des cohérences et partenariats publics et débloquer en concertation les priorités pour l’utilisation des crédits (dont le FDAEC qui est l’aide aux projets communaux). Ce conseil travaillera avec les nouveaux conseils de vie citoyenne initiés dans les quartiers par la Mairie de gauche.

"3 jours en octobre"

débat port de Bx

 

CANTON 1: ZEP + !

Le premier canton ne doit pas être le dernier !

Chaque jour, sur mon blog, je vous livre quelques propositions pour le canton. Après l'emploi, le logement, les transports, aujourd'hui l'Education... ce week end: la vie associative.

EDUCATION

Les 2 ZEP rassemblent un public très hétérogène. Les professionnels y sont dévoués et compétents. Il faut les aider à lutter contre l’échec scolaire et offrir le plus haut niveau de formation à tous. « L’école après l’école », le « Projet de réussite éducative » que met en place le gouvernement tente de masquer la diminution des moyens Education nationale sur le temps scolaire. On le voit avec l’absence de réponse à la spécificité de l’accueil des enfants de l’aire de gens du voyage de Bacalan. Or c'est d'abord durant le temps scolaire obligatoire, qu'il faut "mettre le paquet": effectifs allégés, plus de maîtres que de classes, accueil des 2 ans, travail en 1/2 groupes, classes découvertes, projets innovants, options rares... Les annonces gouvernementales sont très inquiétantes et vont accroître l'école à 2 vitesses !
Cela fait 10 ans que je siège au CDEN (conseil départemental de l'Education nationale), d'abord au titre de mon syndicat, puis en tant qu'élu représentant la CUB. J'ai pu mesurer le retard de la Gironde en terme de nombre de professeurs mais aussi combien la politique de soutien aux ZEP nécessitait un combat permanent des syndicats, parents, élus locaux ! Il y a régression de moyens dans nos ZEP... et les résultats des élèves en difficulté s'en ressentent. Ce n'est pas normal.

Un 3éme collège est nécessaire sur ce canton en expansion démographique. Il devra se situer sur la ZAC des Berges du lac avec le souci de mixité sociale permettant d’y accueillir les élèves des Aubiers. La construction d’un gymnase doit être à l’ordre du jour sur le stade Charles Martin en lien avec la Mairie (voir mes propositions "sport" lundi prochain.

Conseiller général, je réunirai au moment de chaque rentrée scolaire les chefs d’établissements, Directeurs d’écoles et associations de parents d’élèves des deux ZEP du canton pour préciser les besoins et élaborer les demandes auprès de l’inspection académique et des collectivités.

ça barde à Labarde

école Charles Martin
il y a 1 an

 

CANTON 1: Fleuve et rail pour mieux bouger !


Chaque jour, sur ce blog un sujet et des propositions pour le canton. Après l'emploi et le logement, aujourd'hui les déplacements... demain l'éducation.

Le 1er canton ne sera pas le dernier !

TRANSPORTS – DEPLACEMENTS : Quand un secteur s’urbanise, il est normal d’anticiper les flux de déplacement. Ce n’est pas fait à Bordeaux-nord ! Et si tramway et Pont Bacalan-Bastide veulent fluidifier le trafic, leur efficacité dépendra de la jonction TRAM-TRAIN entre la gare de Cenon et celle de Ravesies… puis de l’aménagement de la ligne de ceinture SNCF pour laquelle les communistes se battent depuis 20 ans (voir plan annexe)! La 3ème phase du tramway doit permettre de prolonger la ligne B jusqu’à la zone d’activité Bx-Nord et la C jusqu’au parc des expositions. Je propose qu’on mette à l’étude la liaison des lignes B et C via le secteur de la Jallère où travaillent plusieurs milliers de salariés. Je propose que la ligne de bus 4 soit prolongée vers Dupré St Maur-Maran-Labarde-4 chemins via le nouveau pont du Pertuis. Enfin, il faut une toute autre ambition pour le fleuve vecteur de transport de marchandises (déchets par barges par exemple). Des bateaux-bus pourraient relier Lormont à Bacalan –Bastide-Richelieu-Bègles.

Conseiller général, j'initierai sur les Bassins à flots un colloque sur le thème "Port-Fleuve-Développement durable" avec des invités de villes portuaires européennes. Je mettrai à profit le nouveau partenariat CUB/ Région /Département créé par la billetterie unique, pour mieux faire entendre les spécificités du canton et promouvoir fleuve et rail.

bassins à flots

 

CANTON 1: le PCF à l'honneur dans Sud Ouest

1ER CANTON.-- Pas tout à fait mort, le PCF : Vincent Maurin est populaire sur Bacalan. Moins sur les Chartrons

Le résistant du PCF
par Julien Rousset

''Vincent Maurin, 48 ans, brigue pour la quatrième fois un mandat de conseiller général sur le canton de Bordeaux 1, gros morceau de ville compris entre le pont d'Aquitaine et le cours de la Martinique. Un canton mi-Bacalan, mi-Chartrons, dont l'élu communiste doit conquérir la face « chartronnaise » : l'un de ses principaux défis, ces cinq prochaines semaines, sera de soigner son implantation au-delà des Bassins à flots. À Bacalan, ce directeur d'école, conseiller municipal, est déjà archi-connu et bien enraciné. Il y a décroché, aux dernières cantonales, plus de 17 % des voix. Il a fait mieux encore sur les Aubiers, où il a habité de 87 à 92 : plus de 20 % des suffrages. Ses résultats sont plus anecdotiques sur deux autres bureaux de vote du canton, Balguerie-Stuttenberg et Dupaty, îlot où le PC dispose pourtant d'une cellule que Vincent Maurin veut activer un maximum. Il entend faire peu de porte à porte sur Bacalan, mais aller toquer ou sonner sans relâche sur les hauts Chartrons, notamment dans ce tout nouveau quartier Haussmann qui vient d'offrir au canton son sixième bureau de vote.

« Prolonger la ligne 4 ». Le candidat communiste parlera emploi, logements et transport. Sur le premier plan, Vincent Maurin veut rapprocher le quartier de ses importants gisements d'emploi, comme les zones d'activité du Lac ou, bientôt, des Bassins à flots. Une de ses promesses : une table ronde, chaque trimestre, entre élus, entrepreneurs et syndicats pour un suivi, « projet par projet », de la création d'emplois sur le canton. Au chapitre du logement, Vincent Maurin s'engage à porter à 40 % la part de logements sociaux dans les futurs programmes des Berges du lac et des Bassins à flots. Gare au ghetto, non ? « Non; dans la situation de l'immobilier aujourd'hui, le logement social concerne aussi les classes moyennes » Quant au transport, l'élu propose d'étendre la ligne de bus 4, qui sert de trait d'union entre le centre-ville (Gambetta, Mériadeck) et Saint-Louis, jusqu'à Labarde et les Quatre-Chemins. Objectif : une vraie desserte de Bacalan, par l'intérieur, parallèle au tram qui longera bientôt le fleuve. Le programme, que le candidat a bouclé lundi soir, évoque aussi la culture - pourquoi pas des projections de films régulières aux salles Pierre-Tachou ou au centre social des Aubiers ?- et le sport - la priorité : un gymnase à Bacalan. S'il ne passe pas le cap du premier tour, Vincent Maurin, par ailleurs colistier d'Alain Rousset, appellera bien sûr à voter pour Philippe Dorthe. « L'inverse est vrai aussi ». Au fait, quelle différence entre lui et le candidat du PS ? « Je pense que si j'étais conseiller général, je travaillerais avec davantage de culture du résultat » a expliqué Vincent Maurin lundi. Il officialisait sa candidature lors d'une conférence de presse, où il a aussi présenté sa suppléante. À l'image de sa concurrente UMP Nathalie Delattre, soutenue par le directeur du club de BMX des Aubiers, Maurin a recruté sa suppléante, Fabienne Auguste, dans le tissu associatif : cette fille de dockers anime le club de judo de Bacalan, 100 membres.''
%%photo sud ouestvoir page sud ouest sur : http://www.sudouest.com/060208/vil_gir_bordeaux.asp?ArticleRet=&Article=060208aP1845103.xml|fr]

 

CANTON 1: PAS SANS TOIT !

Le 1er canton ne sera pas le dernier !


Chaque jour sur ce blog, une proposition pour le canton, hier l'emploi, demain les déplacements.

LOGEMENT : Notre canton a deux caractéristiques : il concentre près du tiers du logement social de la ville mais il est celui où les demandes d’une population paupérisée par le libéralisme sont les plus longues à satisfaire ! Deux grands projets sont en cours : Bassins à flots avec 63000 m² pour le logement et Berges du Lac avec 141000 m². La part de logements sociaux sera de 25%. C’est insuffisant et ne comble pas le déficit de Bordeaux au titre de la loi SRU (14%). La mixité, ce n’est pas 25-75, je propose de porter à 40 % la part des logements sociaux de ces opérations ! De même, il faudra mobiliser de nouveaux moyens d’aide sociale (Etat, mairie, département) afin de diminuer la part des dépenses de loyer (et charges) dans le budget des ménages mais aussi de maintenir l'effort de réponses aux politiques d'accompagnement social des familles en difficulté (PMI, MDSI, prévention spécialisée...).

Conseiller général, je réunirai chaque année les états généraux du logement dans le canton en présence des services de l’Etat, des élus locaux, des bailleurs sociaux, et des associations de locataires.


mon intervention à la cub le 24.11.06 à propos de l'aménagement des bassins à flots::

http://www.dailymotion.com/video/xpxr8_amenagements-bacalan-respaudmaurin_events
les aubiers

 

CANTON 1: MODE D'EMPLOI ...

Le 1er canton ne sera pas le dernier !

Ce canton populaire de Bordeaux-nord cumule le plus de difficultés mais présente des atouts uniques à Bordeaux. Le rôle des décideurs politiques n’en est que plus important.

EMPLOI :

C’est une priorité car le taux de chômage sur Les Aubiers et Bacalan est le plus élevé de la ville (40% chez les jeunes) et c’est dans ce canton que les disponibilités foncières sont les plus grandes. La politique du « tout tertiaire » et du « tout commerce » est un échec. Il faut que Bordeaux, comme toutes les grandes métropoles, «fabrique et produise ». Les potentialités sont énormes autour des bassins à flot (construction-réparation-maintenance navales), d’autant que le PAB envisage de remettre en service une forme de radoub et que notre mobilisation a permis de conserver la grande écluse. Chantier naval de Bordeaux (CNB) à La Bastide est en plein développement, pourquoi pas un projet de montage de bateaux à propulsion électrique (usine SAFT à proximité) à Bacalan ? Le Lac est classé par la CUB « site d’intérêt métropolitain » impulsons-nous des projets d’accueil d’activités ou continuons-nous à réserver les espaces aux appétits du groupe ACCOR ? Le domaine public maritime doit échapper à la spéculation foncière et conserver sa vocation portuaire.

Conseiller général, je réunirai chaque trimestre une table ronde avec les services de la mairie, CUB, de la Région, de la CCI, du PAB, du Conseil économique et social, des associations d’entrepreneurs et syndicats de salariés pour étudier et promouvoir les projets.

écluses de Bacalan

Chaque jour, je vous présente une nouvelle proposition... demain: le logement.

 

vendredi 4 janvier

''Voeux 2008

Je vous invite à la présentation de mes vœux :

VENDREDI 4 JANVIER à 18 h Salle point du jour – Pierre Tachou

58 rue Joseph Brunet

Bacalan''
salle Point du jour -Pierre Tachou

page 2 de 2 -